Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2015

Chronique de la France asservie et… résistante

Robert Spieler.jpgRobert SPIELER

 

RIVAROL N° 3204 du 1er octobre 2015

 

FRANÇOIS Fillon a, de façon assez audacieuse, prôné, dans le Journal du Dimanche, l’instauration de statistiques ethniques, comme cela existe aux Etats-Unis. Il a déclaré : « C’est un tabou qu’il faut faire sauter. Sinon, on restera dans le non-dit, le refus de la réalité. C’est cela qui est en train de faire monter la colère de nos concitoyens. » Marine Le Pen, quant à elle, ne veut pas des « statistiques ethniques » réclamées par François Fillon, tout en se disant cependant « radicalement contre l’accueil des migrants », exigeant par ailleurs pouvoir disposer des « vrais chiffres de l’immigration ». Yves de Kerdrel, l’éditorialiste de Valeurs Actuelles, relève à juste titre qu’il est courageux, par les temps qui courent, d’aborder le sujet des statistiques ethniques quand on se souvient du procès que la bien-pensance de gauche a fait à Robert Ménard au printemps dernier ou au philosophe Michel Onfray. Et Kerdrel de noter : « Et cela tombe au moment même où Marine Le Pen dénonce ces mêmes statistiques, montrant par là-même toutes les limites de son programme, de son raisonnement et de ses idées. » Peut-on lui donner tort ?

 

MAIS ÇA NE SUFFIT PAS… CELA NE SUFFIRA JAMAIS…

 

Marine Le Pen peut-elle espérer se faire pardonner d’être la fille de son père ? La réponse est clairement non pour Serge Klarsfeld qui vient de déclarer dans une tribune au Monde : « L’extrême droite ne change pas de nature d’une génération à l’autre. Nous n’oublierons jamais que nous sommes orphelins de déportés assassinés par un parti d’extrême droite qui s’était emparé électoralement du pouvoir en Allemagne ». Et Klarsfeld d’asséner une petite leçon d’histoire : « (Les nationaux-socialistes) ont été aidés dans leur œuvre de mort par tous les partis ou mouvements d’extrême droite du continent : le PPF de Doriot, le RNP de Déat, les Flamands du VNV et les Wallons de Rex, le NSB de Mussert aux Pays-Bas, Quisling en Norvège, les Croix fléchées en Hongrie, les fascistes purs et durs de la République de Salo regroupés autour du Duce, auteur des lois raciales de 1938, la Garde de fer en Roumanie, les partis gouvernementaux en Pologne et bien d’autres mouvements. Un parti antisémite ne change pas de nature, même s’il camoufle opportunément son programme de haine, comme l’a fait Hitler lors des Jeux olympiques de 1936 et comme le fait le FN ». Et, poursuivant avec Marine Le Pen, il déclare : « elle n’a pas renié un programme auquel elle a adhéré depuis son adolescence », ajoutant : « Le danger pour notre démocratie, c’est le FN ». Et puis, histoire de se faire bien comprendre, il conclut : « Il me paraît également judicieux de rappeler aux juifs tentés par le vote FN, parce qu’ils espèrent que ce parti jugulera les fondamentalistes musulmans, que les rares juifs allemands qui se sont hasardés à voter pour le parti nazi par crainte du bolchevisme se sont repentis de leur choix ». Comparer le FN mariniste à la NSDAP, il n’est pas sûr que le défunt chancelier eût apprécié...

 

QUELLE HONTE ! DES RÉFUGIÉS MUSULMANS DÉPORTÉS À DACHAU !

 

On avait gardé à l’œil l’Allemagne et on avait bien eu raison. Le ventre de la Bête, comme le disait si bien l’écrivain marxiste Brecht, reste, hélas, fécond. Le Nouvel Obs, Le Point, Europe 1, et tant d’autres s’en étranglent d’indignation. La ville de Dachau, dans le sud-est de l’Allemagne, a décidé de loger des “migrants” dans un lieu tristement célèbre, l’ancien camp de concentration. Les réfugiés sont logés sur le « herb garden », situé en face du mémorial, une sorte de potager que cultivaient les juifs déportés pour nourrir la population allemande. Une stèle rappelle que plus de 40 000 personnes sont mortes dans ce camp entre 1939 et 1945. 40 000 ou 4 millions ? Avec ces fourbes d’Allemands, on ne sait pas trop, il convient de se méfier…

 

Face aux indignations, le maire de Dachau, Florian Hartmann, met en avant « un but social utile », car, selon lui, les réfugiés ne peuvent pas « avoir des appartements aux tarifs du marché ». Voilà qui est profondément pensé… Peter Himmelsbach, un jeune commerçant allemand de 28 ans qui visite Dachau pour la toute première fois, estime pour sa part que « la crise des réfugiés, c’est une chance de racheter » la Shoah. Admirable pensée… Oui mais, qu’en pensent les “réfugiés” ? Ashkan, un Afghan de 22 ans, cité dans le Guardian, ne connaît pas grand-chose à l’histoire allemande et n’a pas eu le temps de visiter le camp. « Je voulais juste un toit au-dessus de ma tête », déclare-t-il. Quel grave manquement au devoir de mémoire !

 

LE RACISME ANTI-BLANCS DE LA NOUVELLE PRÉSIDENTE DE FRANCE TÉLÉVISIONS

 

De plus en plus délirant… Delphine Ernotte, la nouvelle présidente de France Télévisions, a déclaré : « On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans, et ça, il va falloir que cela change. » Pour les remplacer par des Noirs, des Arabes, des Asiatiques ? Elle ne le précise pas, mais on le devine très fort. Et puis, sans doute, souhaite-t-elle une présence accrue de minorités qui ont beaucoup souffert… Ivan Rioufol, chroniqueur au Figaro, et qui n’est certes pas de nos amis, a réagi, dénonçant le « mépris pour l’homme blanc » et « le racisme officiel de la télévision d’Etat ». Il écrit : « Qu’auriez-vous dit si Mme Ernotte avait déclaré qu’il y a avait trop de noirs à la télé et qu’il fallait que ça change? Sa phrase est le produit de trente ans d’idéologie antiraciste qui ont conduit paradoxalement à racialiser les rapports sociaux et à promouvoir le métis comme l’homme supérieur. » Voilà qui est bien dit…

Capture 1.JPG

 

 

BARBARIN SOUTIENT L’IGNOBLE ANISH KAPOOR

 

C’est l’excellent site Contre-info qui le raconte. La Fondation Saint-Irénée, placée sous l’égide du “cardinal” Barbarin, est chargée de lever des fonds pour le diocèse de Lyon et de mettre en route des projets. Elle promeut des projets, notamment dans le domaine de la solidarité, of course… Et voici que l’on apprend que ces fantaisistes n’ont rien trouvé de plus intelligent que d’inviter Anish Kapoor le 9 septembre. Il est l’auteur de l’œuvre ignoble exposée dans les jardins de Versailles, machin dont le titre est « le Vagin de la reine ». Le “cardinal” Barbarin n’en est pas à sa première provocation. Il avait déjà participé à un « pèlerinage islamo-chrétien célébrant la fraternité universelle », et affirmé réciter régulièrement la profession de foi islamique (chahâda). Et puis, nous révèle Contre-info, il avait envoyé un représentant officiel pour l’inauguration d’une “loge” à Lyon. Il est tout à fait à sa place dans une structure présidée par l’ultra-progressiste Bergoglio !

 

EMOUVANT : FRANÇOIS HOLLANDE À NOUVEAU AMOUREUX ?

 

L’oiseau semble décidément être particulièrement volage. On apprend qu’au cours d’un voyage au Mexique l’année dernière, le président de la République serait « tombé sous le charme » d’une dénommée Audrey Azoulay, la fille du conseiller (juif) du roi du Maroc, André Azoulay. L’Express raconte que François Hollande aurait demandé que la jeune femme intégrât sa garde rapprochée. Du coup, elle se retrouve conseillère générale de la Culture et de la Communication à l’Elysée. Il paraît que le chef de l’Etat apprécie son côté joyeux qui le « change de ses conseillers plus techno ». Il paraît aussi qu’Audrey Azoulay est une proche de Julie Gayet. L’est-elle toujours ? La suite au prochain épisode…

 

FN : PAS QUESTION DE MANIFESTER CONTRE L’INVASION

 

Le Siel, petit mouvement associé au Rassemblement Bleu Marine avait, il y a quelques jours, appelé à manifester, à Paris, contre l’invasion migratoire. Renaud Camus, Roland Hélie, Pierre Cassen, Pegida ou Jean-Yves Le Gallou avaient annoncé leur présence. Mais où était le FN mariniste ? Nulle part. Le FN a tout fait pour empêcher le succès de cette manifestation qui a tout de même rassemblé un millier de personnes. Pourquoi ? Le site Riposte laïque relève : « C’est une faute politique qui laisse un profond malaise chez tous ceux qui espèrent voire Marine Le Pen prendre la tête de la résistance à l’invasion migratoire. » Une de plus après le refus de MLP de participer aux manifestations pour la défense de la famille traditionnelle et contre le “mariage” homosexuel.

Capture 2.JPG

 

 

PAS DE “YOUPIN” À LA RADIO

 

Le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme, Joël Rubinfeld, vient d’envoyer un courrier à Fun Radio pour lui demander poliment de ne plus diffuser la chanson « Dans Ma Rue » du rappeur français Black M. En cause le terme “youpin” utilisé dans la chanson. Rubinfeld geint, mais très courtoisement : « Les paroles évoquent plutôt le vivre ensemble dans ce quartier parisien », estime Joël Rubinfeld. Mais c’est l’emploi du mot “youpin” qui l’a choqué. « Pourquoi dans cette chanson, pour toutes les autres catégories de personnes citées, le chanteur utilise les termes les plus neutres possibles, mais lorsqu’il évoque les juifs, le rappeur Black M utilise le mot “youpin” ? » Pourquoi, on ne sait pas. Mais pas question pour lui de stigmatiser le rappeur noir : « J’imagine qu’il s’agit de la part du chanteur français avant tout d’une méconnaissance de cette injure » On n’ose imaginer les glapissements de Rubinfeld si c’était Dieudonné qui avait usé de ce terme ! Son spectacle aurait sûrement été interdit sur-le-champ.

 

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici. 

 

Les commentaires sont fermés.