Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2014

Chronique de la France asservie et… résistante

Robert Spieler.jpgRobert SPIELER

 

RIVAROL N° 3168 du 18 décembre 2014

 

ON SAIT que Mélenchon est un humaniste, tendance névropathe. Il vient de s’en prendre une fois de plus à l’Allemagne, qui pour n’être plus nationale-socialiste, reste pourtant l’Allemagne.

 

MÉLENCHON ET CES SALAUDS DE “BOCHES”

 

Un jour après avoir demandé à la chancelière Merkel de « fermer sa gueule » (« Maul zu, Frau Merckel »), « Occupez-vous de vos pauvres et de vos équipements en ruine », le voici qui récidive dans l’invective, s’en prenant à la députée CDU Ingeborg Grässle, qu’il insulte copieusement, la traitant de « caricature de Boche de bande dessinée » et se moquant de son accent allemand. Elle avait, il est vrai, demandé à la France de réagir par rapport à son déficit excessif. Ce qui est d’une insolence folle, que notre Doriot de poche ne pouvait supporter…

 

Capture 1.JPG

 

 

ROBERT MÉNARD SE RÉJOUIT DU “MIRACLE DE NOËL”

 

Lors d’une conférence de presse, le maire de Béziers s’est réjoui : « Le miracle de Noël s’est produit. J’ai réconcilié la droite et la gauche, ils sont contre l’interdiction des crèches dans les lieux publics ». « Cette histoire a réconcilié tout le monde. Cette année, la Sainte Vierge et Jésus ne seront pas jetés dehors comme il y a 2 000 ans. Ils resteront bien au chaud dans notre mairie ». Il s’appuie sur les propos du Premier ministre Manuel Valls, de Nathalie Kosciusko-Morizet et du Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, qui tous, se sont prononcés contre l’interdiction des crèches dans les lieux publics. Par ailleurs, le maire de Béziers a confirmé son intention de débaptiser la rue « du 19 mars 1962 » pour en faire une rue Hélie Denoix de Saint Marc. « Supprimer le 19 mars, c’est rassembler les Français. Moi, je ne fête pas les défaites. D’ailleurs, il n’y a pas de gare du 19 mars, mais il y a la gare d’Austerlitz. Le 19 mars, c’est une insulte aux soldats du contingent, aux harkis. J’inaugurerai la rue Hélie Denoix de Saint Marc ou Hélie de Saint Marc le 19 mars et, ce jour-là, les drapeaux seront en berne sur la ville de Béziers ». Dommage toutefois que Robert Ménard ait cru bon le 16 décembre d’allumer dans sa mairie la première bougie du chandelier à neuf branches de la fête juive Hanoucca. Comme quoi on ne saurait trop demander aux élus, fussent-ils nationaux !

 

IMPORTANT DISCOURS DE ROGER CUKIERMAN À CRÉTEIL

 

On connaît l’agression, paraît-il antisémite (ce n’est pas évident du tout), qui a eu lieu, il y a quelques jours, à Créteil. Voici les importants propos de Couki (Cukierman), le président du CRIF, que tout Rivarolien se doit de lire et de méditer : « On nous dit : “Vous exagérez, c’est de la violence banale, ces braves jeunes sont mal dans leur peau, ils souffrent de se sentir exclus de la société, et puis bien sûr c’est la faute d’Israël !” Eh bien non, ce n’est pas de la faute d’Israël, et nous n’exagérons pas ! Nous en avons marre de devoir être protégés. Nous en avons marre que le mot juif soit une insulte dans les écoles de la république. (A qui la faute, à qui la faute, camarade Cukierman ?) Nous en avons marre que nos enfants soient attaqués à la sortie des écoles, que nos anciens soient insultés, que nos synagogues soient agressées, que nos commerces soient menacés. Nous en avons marre de subir des boycotts. Avec 91 % de hausse des actes antisémites cette année, la France n’est plus le pays de la liberté. (A qui la faute, à qui la faute ?). Nous sommes 1 % de la population française et nous subissons 50 % des actes racistes, xénophobes et homophobes ! (Homophobes ? Mais où va-t-il chercher cela ? Tous les Juifs ne sont pas homosexuels, que je sache !) L’Etat doit absolument, impérativement éradiquer ce cancer (l’antisémitisme). Sinon la France ne sera plus la France. Une immense action doit être menée. Pour cela il faut mobiliser toutes les forces vives de la nation et notamment les enseignants, les magistrats, les parents, les journalistes et les syndicats. Les Juifs se sentent en danger. Certains quittent déjà la France, leur pays auquel les Juifs ont tant contribué (ah bon ?). Si l’Etat ne fait pas de cette cause nationale une ardente obligation pour tous les citoyens, les Juifs partiront en masse, et la France tombera entre les mains soit de la charia soit du Front national. » « Tombera entre les mains du Front national », il fallait oser… « Alors battons-nous tous ensemble contre la bêtise, contre l’ignorance, contre les préjugés moyenâgeux pour que la France redevienne le pays de la fraternité où il fait bon vivre en harmonie entre tous les citoyens ». « Vive la France ! », conclut-il, ne doutant de rien, de rien du tout… Eh, oh, Couki, tu te calmes ? Prends un petit cachet de tranxène, et ça ira mieux… Comme nous l’apprend le site vulgarismedical, le Tranxène est un anxiolytique à base de benzodiazépines se présentant sous la forme de gélules en boîte de 30 (Tranxène 5 et 10) et de 28 (Tranxène 20). Il était important que RIVAROL en informât Couki…

 

ALERTE ! HOLLANDE SURVEILLE TRIERWEILER !

 

Le Pingouin ne se sent pas totalement rassuré, à cause des foucades de Trierweiler. Il garde un œil sur elle et aurait demandé à ses services de la surveiller de près. Dans une ambiance joliment paranoïaque, voici ce que les dernières confidences de Valérie Trierweiler à une radio anglaise laissent supposer. Au cours d’une interview récemment accordée à l’émission “Rachel&co” sur les ondes de Radio French London, l’ancienne Pingouine a en effet fait de nouvelles révélations à ce sujet. « Il semblerait qu’en venant à Londres mon fils et moi nous avions trois policiers autour de nous » a-t-elle raconté. « Ils étaient là jusque sur le quai de la gare. Moi je ne les ai pas repérés, ce sont des photographes qui les ont vus », a-t-elle poursuivi. Hollande suit le paquet d’explosifs de très près. Récemment, il avait fait livrer des fleurs à l’hôtel de New York et de Marrakech où elle logeait incognito. Il avait écrit un petit mot, légèrement menaçant : « Je saurai toujours où te trouver ». De son côté, le ministère de l’Intérieur nie en bloc toute surveillance, déclarant qu’« aucun service de police ou de gendarmerie ne protège ni ne surveille Madame Valérie Trierweiler depuis le 1er février 2014 ». Paranoïa, quand tu nous tiens…

 

Capture 2.JPG

 

 

MAXIME BUTTEY ENFIN EXCLU DES CADRES DU FN

 

L’improbable oiseau islamo-frontiste, Maxime Buttey, élu FN de la ville de Noisy-le-Grand avait été suspendu du Front national après avoir envoyé au bureau départemental une vidéo intitulée « Les Miracles du Coran » prétendant notamment que l’islam avait prédit « plus de 500 découvertes scientifiques ». Cet imbécile d’exception, converti à l’islam, avait été réintégré définitivement le 31 octobre dernier. À cette occasion, il avait écopé d’un simple rappel à ses devoirs. Finalement, il a appris, le 5 décembre, que le parti de Marine Le Pen lui retirait ses fonctions de responsable de circonscription, révèle Le Point. L’élu local continue toutefois de porter l’étiquette FN au sein du conseil municipal de sa commune. Selon une source interne, sur les 500 conseillers FN élus en mars dernier, près de 200 auraient déjà fait défection. Et combien d’entre eux vont à la Gay Pride ?

 

PAS DE NOUVELLE GRANDE MOSQUÉE À STRASBOURG !

 

Jacques Cordonnier, le président d’Alsace d’Abord, l’association Forum d’Alsace et treize habitants du quartier de la Meinau à Strasbourg ont demandé au Tribunal administratif d’annuler le permis de construire délivré à la communauté islamique Millî Görüs pour la construction de la nouvelle mosquée turque Eyyub sultan. La requête a été déposée le 19 novembre dernier. Le maire de Strasbourg et son adjoint à l’urbanisme, désireux de voir s’ériger à tout prix une mosquée cathédrale de style ottoman, n’ont pas hésité à accorder un permis de construire comportant plusieurs anomalies et irrégularités. Le projet ne respecte pas, entre autres, le règlement du Plan d’occupation des sols qui limite à 18 mètres la hauteur des constructions alors que le projet prévoit une coupole à 26 mètres et des minarets culminant à plus de 44 mètres, parmi les plus hauts d’Europe. Jacques Cordonnier estime que « la municipalité de Strasbourg commet une faute en autorisant la construction de minarets, ce qu’aucun maire d’Alsace n’avait autorisé jusqu’à présent. Dans leur grande majorité, les habitants de la Meinau (quartier de Strasbourg, où la mosquée doit être érigée), et les Alsaciens en général, considèrent que les minarets ne font pas partie des traditions de notre région et ne s’intègrent pas dans nos paysages ». Voici qui est dit, et bien dit…

 

“FASCISTE UN JOUR, FASCISTE TOUJOURS”

 

Le très ambitieux Guillaume Peltier, qui fut successivement cadre du FN, puis du MNR, puis du parti de Villiers, et qui avait atterri à l’UMP où il anime le courant de la Droite Forte, avait de grandes ambitions, notamment de faire partie des 22 secrétaires nationaux de l’UMP. Problème : le numéro deux du parti, NKM, n’en veut pas. Mais où est le problème ? Elle l’a dit à Sarkozy, qui tentait de défendre Peltier : « Je n’aime pas les fascistes ». NKM, qui a quelques petites origines juives, avait ainsi décidé d’exterminer le fasciste Peltier. Sarkozy finit cependant par s’énerver, déclarant : « Tu commences à m’emmerder », raconte le Canard Enchaîné. Mais NKM ne plia pas, affirmant : « Peltier ne fera pas partie du dispositif », menaçant de claquer la porte. Fureur de Sarkozy, éructant : « Si tu passes cette porte, pas la peine de revenir ». Il a fallu que Brice Hortefeux s’en mêlât pour que les esprits se calment quelque peu. En attendant, ce pauvre Peltier est out… Ça lui apprendra d’avoir été fasciste.

 

Rivarol.JPG

Pour lire la chronique dans son intégralité : achetez Rivarol chaque semaine chez votre marchand de journaux ou abonnez-vous. Vous pourrez ainsi lire la chronique complète de Robert Spieler cliquez ici. 

 

Les commentaires sont fermés.