Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2013

Marianne Taubira !

taubirat.jpg

Notre BHL « national » a publié sur son site la Règle du Jeu une très longue tirade faite de semi-vérités, de mensonges éhontés et de double éthique.

Et oui, après avoir flagorné le ministre, et souligné sa grandeur d’âme dans l’épreuve qui lui a été infligée (sic), et l’absence de récupération politicienne de sa part (re-sic), la tribune se poursuit sur la « montée de l’infamie ».

Il ne sert à rien de s’appesantir sur le corps du texte, qui contient tous les lieux communs de l’anti-pensée du philosophe-milliardaire, et regroupe tous les anathèmes et les indignations que le peuple français subit depuis des décennies.

En revanche, sa proposition est à noter : comme aux premiers temps de la République, il conviendrait de donner à Marianne le visage d’une femme qui en incarne toutes les valeurs.

Ce qu’il faut donc comprendre, c’est qu’avec une prostituée ukrainienne destructrice de croix, exhibitionniste et gazeuse d’enfants (non, pas ce gaz là), aux ordres d’un banquier apatride, nous n’étions pas descendus assez bas.

Ce qu’il faut pour que la France « d’en bas » raciste et antisémite comprenne bien, c’est donc lui mettre comme symbole national une femme guyanaise de souche, férocement anti-française, porteuse de la destruction de la famille.

Finalement, la seule chose sur laquelle nous sommes d’accord, c’est « qu’il y a quelque chose de pourri, vraiment, dans la République de France. »
Et ça commence à se voir.

 

Contre-info.JPG

Les commentaires sont fermés.