Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2013

Vers la Croisade Identitaire !

Pierre Vial

A l’occasion de la victoire de l’équipe algérienne de foot sur celle du Burkina-Faso, des dizaines de milliers d’Algériens, déchaînés, ont, dans de nombreuses villes françaises, occupé bruyamment et violemment la rue, avec scènes d’émeute, pour manifester avec arrogance leur triomphalisme. En fait, une façon claire d’affirmer leur volonté de conquête et d’occupation territoriale de la patrie gauloise. Le côté positif de la chose est qu’un nombre croissant de Gaulois, exaspérés, se font à l’idée de la nécessité, inéluctable, d’une croisade identitaire de reconquête. Avec tout ce que cela implique, y compris en ce qui concerne les collabos des envahisseurs.

Une perspective qui affole les autorités ripoublicaines et les conduit à tout faire pour nier et occulter les réalités, avec la complicité active des media. Ainsi Fabius a-t-il menti en évoquant la mort des deux journalistes français, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, au Mali, assassinés par des islamistes. Il a affirmé qu’ils avaient été « criblés de balles » et cette version a été reprise par tous les media français. En fait, comme l’a avoué le préfet malien de Kidal, ils ont été égorgés, vivants, au couteau, d’où une épouvantable agonie. Ceci a été rapporté par des journaux africains, par le New York Times et nombre d’autres journaux étrangers. Pourquoi Fabius et les media français ont-ils menti ? Parce qu’il ne faut pas fâcher les musulmans installés en France et entretenir, donc, le mensonge d’un islam religion de paix et de tolérance. Mais qui est encore dupe de cette fable, à part les aveugles et les sourds volontaires ?

Dimanche prochain, 1er décembre : venez écouter Pierre Vial à la Table ronde de Terre et peuple

1375801_438930996213491_1047111950_n.jpg

Flyer_Stand_TP_copier_V2.jpg

 Espace Jean Monnet, 47, rue des Solets, Rungis

 

Les commentaires sont fermés.