Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2013

Londres : un stagiaire meurt après 72 heures de travail d’affilée

moritz.jpg

La société capitaliste, soi-disant progressiste, est décidément bien plus barbare que les temps féodaux tant décriés, y compris dans le domaine du travail.

On apprend par exemple qu’ « un stagiaire de 21 ans est mort après avoir travaillé trois jours d’affilée à la Bank of America (BAML) de Londres.
Moritz Erhardt a été trouvé mort dans son appartement après être rentré du travail, où il venait de passer 72 heures, rapporte le Times ce mardi.
La police attend désormais les résultats de l’autopsie pour comprendre ce qui est arrivé à ce jeune homme.

D’après l’Independent, le jeune homme, qui souffrait d’épilepsie, s’est effondré dans sa douche.

La mort du jeune homme est-elle liée à ses conditions de travail ? Après l’annonce de la mort de l’étudiant, en tout cas, les langues se délient en Angleterre sur les conditions réservées aux stagiaires dans les banques londoniennes. « C’était les trois pires mois de toute ma vie », raconte ainsi un étudiant, cité par l‘Independent.

Un employé de banque y concède en outre que certains stagiaires travaillent régulièrement jusqu’à 14 heures par jour. Le même article cite un autre stagiaire qui vivait dans le même immeuble que Mortitz Erhardt et qui affirme que le jeune homme aurait accumulé « huit nuits blanches en deux semaines ».

Un autre ex-stagiaire, de 20 ans, raconte également son expérience dans l‘Evening Standard. Le pire cauchemar du stagiaire ? « Ce qu’on appelle entre nous « le manège magique » : quand un taxi te ramène chez toi à 7 heures du matin et t’attend en bas de chez toi pendant que tu prends ta douche pour te ramener dans la foulée au travail », raconte le jeune homme. L’enquête a été confiée à Scotland Yard. »

 

Contre-info.JPG

Les commentaires sont fermés.