Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2013

Affaire Bourdouleix : un leurre pour esquisser les vrais problèmes

P4585654D2375111G_px_640_.jpg

Un gros dérapage et une indignation générale. Le député-maire de Cholet est ce soir au coeur du scandale. Excédé par des gens du voyage, il a évoqué Hitler et la Shoah. » (France info)
Environ 150 caravanes de Roms se sont installées dimanche sur un terrain agricole, propriété de la ville de Cholet, loué par des exploitants agricoles qui devaient y installer leur troupeau lundi en raison de la sécheresse. Leur « excuse » pour un tel squat? L’aire qui leur était réservée est actuellement fermée pour de travaux. Jusque là bien sur : aucun problème, personne n’en parle !
Le scandale, c’est Gilles Bourdouleix qui le crée. Alors que ces tziganes lui faisaient le salut nazi lors de son passage prêt de leur campement , le député-maire (UDI) de Cholet, aurait affirmé: « Hitler n’en a peut-être pas tué assez ! » Cela ne lui vaudra rien de moins que l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « apologie de crime contre l’humanité » et risque donc la bagatelle de 5 ans de prison et 45.000 euros d’amende !
Bien oui, c’est quand même bien plus urgent de protéger le culte shoatique que de venir en aide aux exploitants français pour sauver leurs troupeaux !

Marie de Remoncourt

 

Contre-info.JPG

Les commentaires sont fermés.